Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 08:48

Vœux, souhaits et désirs

C’est ainsi depuis des lustres, alors ne discutez pas : le Jour de la Nativité et Jour de l’An doivent amener le bonheur et la paix parmi les hommes. On ne vous demande pas d’y croire, simplement de faire comme tout le monde.

A Noël, un cessez le feu ça repose les artilleurs et, au 1er janvier, les vœux de santé et de bonheur pour tous, ça remet la conscience à neuf. Ensuite on pourra, comme auparavant, continuer à assassiner son prochain tout le reste de l’année.

Ce n’est pas si facile de se défaire d’une telle habitude sociale (je ne dis pas tradition car c’en n’est pas une) : on a plus vite fait d’y céder que d’expliquer pourquoi on n’y souscrit pas.

Et puis quand quelqu’un vous souhaite santé et bonheur pour un an, on ne se sent pas le cœur de lui dire d’aller se faire voir.

Alors quand François nous dit qu’il nous aime (encore), nous présente ses bons vœux et vient nous offrir le pardon des suspendus, on aurait bien envie de lui botter le train, mais on hésite un peu à le faire.

On se sentirait presque coupable de l’avoir rudoyé jadis !

Et c’est bien ainsi que François et ses conseillers l’ont prévu. La manœuvre est habile et l’époque s’y prête.

Il sait que personne n’est dupe mais, si peu qu’il puisse ramollir le bras de la révolution, c’est toujours ça de gagné. Et puis, ça ne coûte rien ! Imaginez un peu : plus des suspendus = plus de perte de temps ni de prise de risques avec les Conseils de Discipline, et aussi plus de martyrs de la révolution.

(Je n’aborderai pas maintenant le cas de nos trois suspendus du Limousin. Nous aurons bientôt l’occasion de leur consacrer un article.)

En agissant ainsi, François préparait déjà l’AG qui devrait avoir lieu en février, la Cour d’Appel ayant ce 5 janvier confirmé le jugement du 7 décembre du TGI.

Il faudra à nouveau être fermes, ne pas se laisser attendrir par François et sa troupe de comédiens.

Ensuite, si François est révoqué par l’AG, ainsi que les membres nommés du CA, l’aventure sera loin d’être terminée. Le Député GM devra assurer l’intérim jusqu’à nomination d’un nouveau GM, et là ce sera l’époque de toutes les incertitudes : n’oubliez pas que François n’est pas tout seul à gouverner la GLNF. Les instances dirigeantes (CA, SGC, Conseil des Sages) sont faites d’hommes avides et expérimentés dans les embrouilles de toutes sortes. Croyez-vous qu’ils vont devenir des saints du jour au lendemain ?

Croyez-vous aussi que tous les révolutionnaires sont désintéressés ? Lisez bien sur les blogs les articles et commentaires, vous verrez de longue date pointer des ambitions.

On parle aujourd’hui de mettre en œuvre la refondation de la GLNF avant même de connaître le résultat de l’AG.

Est-il acquis ? J’aimerais bien en être sûr et ne pas connaître la même situation que le 16 octobre 2010.

En tout cas, cet empressement ne parait augurer rien de bon et je vois venir le moment où la refondation va donner lieu à une belle foire d’empoigne.

Prendre le pouvoir à ceux qui l’ont en ce moment est une chose (loin d’être acquise), le remettre dans de bonnes mains en est une autre.

Il faut que, d’entrée, les LL. imposent leur volonté sans se laisser téléguider par quelques habiles communicants. Sinon nous risquons de sortir d’une cage pour nous retrouver enfermés dans une autre cage, avec de nouveaux gardiens.

                                     o        o        o        o              o        o        o        o        o           

Au Myosotis du Mont Gargan, nous sommes, comme vous avez pu le deviner, des adeptes de l’organisation de l’obédience en fédération de Loges.

Or, j’entends depuis le début de la révolution la même réflexion préfabriquée :

« Ah non, pas de fédération de Loges ! La Fédération, c’est le GO ! ».

Certes le GO suit une voie bien différente de celle de la GLNF ou de la GLDF, et j’ajoute que c’est fort heureux que toutes les obédiences maçonniques n’aient pas les mêmes méthodes de travail. Ainsi elles se complètent et tendent bien vers le même but qui est l’amélioration de l’homme, pour être bref.

Mais la façon de travailler du GO et celle de la GLNF devraient-elles influer sur leur forme juridique ?

Certainement pas. Il ne faut pas tout mélanger. Il n’y a rien qui ressemble plus à une obédience maçonnique qu’une autre obédience maçonnique.

À ceux qui répètent « La fédération c’est le GO », je voudrais répondre une bonne fois : « La fédération de Loges, c’est toutes les obédiences sauf la GLNF. ».

Car en effet, sont organisées en fédérations de Loges : le GODF, la GLDF, le DH, la GLFF, … etc.

Il faudrait peut-être prendre le temps de se demander pourquoi.

Ces obédiences maçonniques seraient-elles donc toutes dans l’erreur et toutes assez stupides pour y rester ? Et réciproquement, la GLNF serait-elle la seule dans le vrai ?

(A noter que la GLFF a abandonné la formule de l’association unique pour celle de la Fédération de loges.)

Dans une fédération de Loges, la volonté de la Loge prime : la Loge adhère librement à la fédération et si elle veut en sortir elle peut le faire librement. (renseignez-vous auprès des autres obédiences).

« Rendre le pouvoir aux Loges. » principe second de l’appel FMR – Myosotis du 6 mars 2010 c’est avant tout leur donner cette liberté d’appartenance, sinon quel pouvoir a une loge enchaînée à l’obédience ?

Pour « séparer le spirituel de l’administratif », principe tiers de l’appel du 6 mars, le Mont Gargan préconise depuis avril 2010 la constitution au niveau de chaque orient de deux associations loi de 1901 jumelées :

- une association loi de 1901 non déclarée (dite association de fait) dont l’activité est spirituelle : la loge ;

- une association loi de 1901 déclarée qui prend en charge la gestion administrative et financière de la loge.

NB : il ressort de la lecture de la loi de 1901 qu’une association n’a pas besoin d’être déclarée pour être légale et la plupart des sites internet des Préfectures rappellent ce principe. Sont seules déclarées celles qui ont besoin de la capacité juridique (pour collecter des fonds, acquérir un bien … etc. ce qui n’est pas le cas de la Loge qui se décharge sur son association sœur).

Ce modèle d’organisation a déjà été adopté par plusieurs Loges.

Les loges qui désirent se procurer les documents de constitution (actuellement en cours de refonte) peuvent continuer à les demander en suivant ce mode d'emploi.

Il va de soi que ce sont les Loges (associations de fait non déclarées) qui sont fédérées. L’association déclarée, gestionnaire de la loge, reste rattachée à sa Loge seule (autonomie financière).

La Fédération du Mont Gargan (nom provisoire) entend fédérer les Loges qui ont adopté ce modèle d’associations jumelées.

Pour répondre à certaines questions posées par les lecteurs du blog, je précise que cette fédération a pour vocation originelle de fédérer les Loges de Limousin-Marche-Périgord. Cela ne fait pas obstacle à ce qu’une loge située dans un département, limitrophe ou non, demande son admission dans cette fédération. Je serais étonné que les autres la refusent.

Le modèle de fédération est lui-même simple : ce sont les Loges adhérentes qui l’administrent elles-mêmes sans création d’offices ou titres maçonniques ni installation de pouvoir. Il n’y a pas de gestion d’argent ni de biens (cotisation, locaux …etc), car il n’y en a pas besoin (les locaux et les moyens des loges fédérées suffisent).

Cette fédération n’est donc pas une obédience.

Il en serait autrement si la GLNF se reconstruisait suivant ce modèle de fédération, avec un GM à la tête et des instances décisionnelles (conseils, etc.). Et pourquoi pas ?

La Fédération du Mont Gargan continuera à se construire quelle que soit la procédure menée par ailleurs pour la refondation de la GLNF. L’une et l’autre ne sont pas incompatibles.

Ensuite ? Eh bien ensuite on verra bien. C’est une autre histoire.

Je ne crois pas que les FF. qui ont traversé toutes ces turpitudes depuis un an et qui vont continuer ainsi encore quelques mois soient disposés à se laisser embobiner ensuite par d’autres vendeurs de rêves et de boniments, ni à supporter dans les loges la présence de sombres individus qui ont gravement déshonoré toute la franc-maçonnerie. Ils ne se sont pas battus pour ça.

Si la nouvelle structure de la GLNF ne leurs convient pas, eh bien ils s’en détacheront et resteront dans leur Fédération de Loges du Mont Gargan et il se peut bien qu’ils y vivent très heureux et qu’ils aient beaucoup de petites loges fédérées.

Je suis heureux pour terminer de vous faire part de la naissance, hier soir à Limoges, de la Pierre Levée, loge libérée et indépendante travaillant au Rite Français, nouveau maillon de notre fédération.

La chance sourit aux audacieux, alors osez demain encore et soyez forts et généreux, FF. révolutionnaires du Limousin de la Marche et du Périgord, comme vous l’avez toujours été.

Fraternellement à vous.

Zorbec Legras

6 janvier 2011

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nomolas 06/01/2011 22:50


Mais elle sert à quoi au juste cette fédération de loges!!


A suivre 06/01/2011 12:58


Pour info,la LOGE PIERRE LEVEE,debute avec le rite français,mais le REAA est pour tout de suite...A SUIVRE


Claude Aime 06/01/2011 12:52


A un journaliste qui demandait au Président de Général Motors "pourquoi ne pas vous présenter à la présidence des E.U.?" celui-ci répondit: "parce que j'ai beaucoup plus de pouvoir chez G.M."
Vous avez raison mes FF. il nous faut se fédéraliser. C'est la seule solution pour sortir par le haut et alors peu importe qui sera le G.M. Ce dernier n'aura que le pouvoir que les Loges lui
donneront.
Jean M. que je ne connais pas, mais pour qui j'ai, eu égard à ses parcours professionnels et maçonniques, de la sympathie, serait bien inspiré de se prononcer sur ce sujet.
Mes FF. du Mont Gargan, bravo, continuez. A Paris, nous sommes un certain nombre à vous soutenir. Je ne doute pas que le mouvement va s'amplifier.
BB B
Claude M.


Gaston 06/01/2011 11:48


La franchise ou la sincérité annoncée dans les vœux n’est en effet souvent qu’apparente.
Dans les commentaires de votre article du 31 décembre intitulé les vœux du Mont Gargan, on peut lire le commentaire suivant du VM de la Lunade à Tulle.

« Mon Frère, rédacteur des Voeux... peu coutumier des blogs et autres réseaux dits "sociaux", je dois en revanche à mon éthique d'une information complète pour (essayer d')être objective la
consultation des différents sites propres à alimenter mon sentiment sur les perturbations que nous traversons actuellement. Celui-ci est important à mes yeux . je ne sais pas si le (jeune) V.M. que
je suis cette année est "attentiste", servile (ou autres qualificatifs à votre convenance), mais je n'ai pas cessé de considérer mes FF de La Lunade, et ceux de notre Province comme d'authentiques
FF, quels que soient leurs sentiments. Je vis donc la restriction revendiquée dans tes voeux comme une violence à laquelle je ne me serais pas attendu - et que j'ai le sentiment de n'avoir pas
méritée-. A l'inverse, un tel ostracisme me semble (et c'est dommage pour la cause des auto-proclamés "révolutionnaires", qui s'en trouve ainsi décridibilisée, au grand dam de la nécessaire
controverse.
Je me permets de t'adresser mes (toujours et sincères) voeux fraternels pour cette année.
Michel J, VM de La Lunade – Tulle »

Après s’être fait remettre un peu dans l’axe par d’autres bloggeurs, il remet quand même ça :

« ...et bien, mes frères, je ne pensais pas susciter un tel déferlement !
Merci, par la grâce des analyses faites à mon propos, j'en apprends beaucoup sur moi (mais n'est-ce pas là un devoir maçonnique ?)...je découvre que mes propos distilleraient la haine ! ça doit
bien en faire rigoler quelques uns que je connais !... je fayoterais auprès d'une Province dont je ne me suis jamais autrement soucié...sans compter sur le pompon, nouveau gland inédit sur un
Tablier Bleu "attendu" comme le Graal!
Allez, j'arrête l'introspection aidée, et j'éviterai à l'avenir un débat où ma personne, mes intentions et mes propos sont instrumentalisés ; la vie profane me fournit suffisamment d'occasions de
controverse sans m'en provoquer d'autres, stériles et inutilement blessantes.
Toujours maçonniquement vôtre (et tant pis si ça provoque encore quelque virulente flêche)
michel j. »

Si comme moi cette manière de faire vous donne envie d’en savoir un peu plus sur cette loge la lunade, il vous suffit de passer quelques coups de fil à des frères du pays pour apprendre ceci :

- en mars 2010 la loge a voté en interne majoritairement le refus des comptes et du budget mais aucun délégué ne s’est déplacé à l’AG à Paris le 25 mars.
- à l’installation en septembre 2010, la loge a accueilli en grandes pompes le GMP JD comme si rien n’était.
- en octobre 2010 en interne 60% de la loge veut voter « non » à l’AG pluri-localisée mais le VM estime que les avis sont partagés et donne pour consigne à un délégué de voter « non » et à l’autre
de voter « oui ».
- le meilleur pour la fin : décembre 2010 alors que la majorité est d’un avis contraire le VM vient de payer les capitations à la GLNF.

Et c’est ce même VM qui viendrait donner des leçons de comportement maçonnique sur ce blog.

Gaston


Jean-Pierre Lamon 06/01/2011 10:07


Voilà qui a le mérite d'être clair et précis, pratique de surcroît ! A lire avec soin par tous les candidats potentats, y compris celui que je pense être le plus proche du bon profil à condition
qu'il fasse son miel de ce qu'il butinera ci-dessus et dans la lettre ouverte qui lui est adressée dans le Myosotis Libre, j'ai nommé Jean Murat...mais, ce que j'en dis n'engage que moi !


Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU