Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 08:32

 

 

Un drame épouvantable s’est produit…

 

 

          Nous venons d’apprendre qu’un drame épouvantable a eu lieu, à la fin du mois dernier et nous n’étions pas au courant ; nous assurons aux victimes, nos sincères soutiens dans ces pénibles circonstances.

 

« Lors des vœux de Manuel Valls aux obédiences maçonniques, le 30 janvier, où le ministre de l’Intérieur avait fait un discours laïc, républicain… et anti-Dieudonné, l’absence de deux obédiences avait été remarquée. La Grande Loge de France (GLDF) et la Fédération Française du Droit Humain (FFDH), ………………Toujours est-il que la GLDF et la FFDH n’ont pas reçu d’invitation pour la cérémonie du 30 janvier

……………………………………………..

 Nous avons découvert sur votre blog que la cérémonie de vœux avait eu lieu sans nous… car nous n’avions pas été prévenus, me confie Michel M., président de la FFDH. Autant dire que ce dernier et Marc H. (GM de la GLDF) n’ont pas trouvé la plaisanterie de très bon goût. On les comprend aisément. »

(Blog la lumière)

 

          C’est en effet quelque chose d’impardonnable ! Quel crime de lèse majesté !

 

Autre évènement pas moins important :

 

« Deuxième round du match GLNF-GLAMF sur le ring outre-atlantique. La Conférence des Grands Maîtres Nord-Américains se déroule du 15 au 18 février 2014 à Baltimore (Etat du Maryland, côte Est). Devant la Commission de reconnaissance, la question française sera au rendez-vous. 

Les deux poids lourds de la régularité française, Jean-Pierre S. (Grand Maître de la GLNF, 25 000 frères) et Alain J. (Grand Maître de la GLAMF, dissidente de la GLNF, 14 200 frères) plancheront, comme l’an dernier, pour tenter d’arracher un avis favorable de la Commission… dans l’objectif d’obtenir de Grandes Loges Américaines une reconnaissance. »

(re-Blog la lumière)

 

          C’est, la aussi, un évènement considérable, aux portées inquantifiables…

Imaginez un instant pour celui qui va gagner, les anglais vont peut-être, à l’avenir, reconnaître le vainqueur.

Une médaille olympique à coté n’est que « roupie de sansonnet »

 

 

      Les Maçons de La Grande Loge de la Fraternité Universelle sont à des années lumières de ce type de réactions. Nous pouvons assurer aux instances politiques, que personne parmi nos membres, n’a eu la moindre peine, de ne pas avoir pas été invité et de n’avoir pas reçu les meilleurs vœux de la part de ceux-ci.

      D’une façon identique, nous pardonnons bien volontiers aux Grandes Loges qui  nous considéreraient comme des maçons « irréguliers », qualification employée le plus souvent par des gens qui n’en connaissent manifestement pas le sens (le terme régulier n’ayant aucune connexion avec un sens qualitatif) ! 

 

      Ce qui, pour nous, est absolument épouvantable c’est, par contre, le fait, qu’il y aurait des Maçons - mais dans ce cas peuvent-ils espérer un instant avoir le droit de porter ce titre - qui seraient sensibles à cela.

 

       On se croirait parfois dans une cours de récréation, entre gamins qui se disputent pour quelques billes ! Et encore des billes, « ça a une importance ».

 

       Cette chasse à la considération, aux honneurs, à la représentativité ne concerne pas, ceux qui veulent prétendre être appelés Maçons.

Quand nous voyons se déchirer des personnes se disant représentatives (de quoi ? de qui ?), faire la « danse du ventre » devant des aréopages de dignitaires maçonniques, ou de dirigeants politiques, nous avons un grand sentiment de honte, de tristesse.

 

       Que peuvent penser les profanes devant de tels spectacles ?

 

        Il ne faut surtout pas, s’étonner après, des reproches qui peuvent nous être faits ; c’est le résultat normal, dû aux comportements de gens, qui ont complètement oublié quelles sont les valeurs essentielles de la Maçonnerie.

Ce serait donc cela être Maçon ? Mais où peut-on trouver une parcelle de modestie, de pudeur, de retenue dans leur façon d’agir, des valeurs que nous mettons en avant dans nos Loges.

 

« Ce qu’il y a de mieux dans la modestie, c’est l’intelligence qu’il faut déployer pour s’y maintenir »

(Pierre Reverdy)

 

      Ne nous moquons quand même pas trop ! N’oublions surtout pas, que beaucoup d’entre nous, votre serviteur le premier, pensaient que ce type de manifestations, ces raouts politico-maçonniques, ces rassemblements à grand spectacle, pouvaient avoir un quelconque intérêt (rassurez-vous, c’est bien fini).

 

       Pardonnez-nous mes jeunes Frères, nous étions formatés, aveuglés par les dorures de ceux qui nous expliquaient, avec parfois beaucoup d’éloquence, il faut en convenir, les bienfaits de la « maçonnerie d’apparats », de la maçonnerie décomplexée (voir article précédent).

 

       Ce n’est pas une excuse, je vous l’accorde, mes jeunes et bien aimés Frères, un vieux Maçon doit pouvoir détecter, grâce à l’expérience acquise au cours des années, les dérives engendrées par les systèmes hiérarchisés. Nous aurions du comprendre beaucoup plus tôt, quel type de maçonnerie frelatée ces hommes nous vendaient. Les voyageurs de commerce chargés de la vente de ces systèmes peuvent être brillants, ils se déplacent en général souvent, pas nécessairement en classe économique, mais les produits vendus sont décevants pour celui qui s’intéresse un tant soit peu aux valeurs ancestrales de la Maçonnerie, avec un Grand « M ».

 

       Quel plaisir aujourd’hui, en voyant le chemin parcouru, de constater combien nous nous sommes complètement éloignés de ces comportements qui nous apparaissent tellement pauvres et insignifiants, combien nous nous sommes éloignés de ces fausses valeurs.

Ces hommes, soucieux uniquement des honneurs, financés par des capitations, quelquefois versées par des frères sincères qui se privent même parfois pour les régler, se pavanent et font croire que leur action a un quelconque intérêt maçonnique. Malgré une recherche très poussée, nous n’avons pas, à ce jour, trouvé la moindre parcelle de réponse. Sans aucun doute, un manque de culture Maçonnique !

 

       On ne peut pourtant pas considérer les flashs des photographes ni l’illumination des « plateaux  télé » comme des Lumières Maçonniques. Elles ne sont pas non plus présentes dans les grands rassemblements de dignitaires, aussi décorés et importants soient-il ! Elle sont dans nos Loges, entre Frères, là où sont présents des hommes sincères, de bonne volonté, simplement soucieux de progresser.

 

 

 

guinguingoin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Pierre Lamon 23/02/2014 10:38

Pierre Reverdy a raison, mais il aurait pu ajouter : la modestie, c'est comme la confiture : moins il y en a, plus on l'étale ! Et ceci, d'Alfred de Vigny : seul le silence est grand, tout le reste
est faiblesse !

Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU