Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 20:08

 

Pardonnez leur, GADLU, ils ne savent plus ce qu’ils font…

 

          A notre grande surprise, nous avons pu retrouver ces commentaires sur différents blogs, mais que se passe t-il ? La guerre est-elle déclarée au GCF ? La Sagesse ne préside donc plus du tout, les frères ont-ils donc tous disparu ?

 

          « GLNF-GLAMF : du sang sur les tabliers bleus ? », «dans les Hauts Grades du Rite Français, la sagesse n’est vraiment pas au rendez-vous depuis quelques temps. », « …l’agitation et parfois la haine aient pris le dessus sur l’amour fraternel, valeur ultime des Grades de Sagesse », « le Suprême Commandeur Michel Descours appelle un « coup d’état », « le Suprême Commandeur a piqué un coup de sang », « les règles du GCF sont bafouées et les Frères trompés sur les conséquences des choix qu’ils ont pu faire en regard de la situation vécue dans les Obédiences gérant les grades bleus. »

 

Nous atteignons « le sublime » avec ce combat pour le pouvoir, pour exclure ce qui est différent, pour achever le triste travail commencé il y a trois ans maintenant.

Il est bon de regarder le sujet du litige, c’est une question de « réguconnais », c’est le nouveau terme qui me vient à l’esprit pour qualifier ce qui définit le maçon pour ces gens là : le paraître, le narcissisme, l’égocentrisme.

Vous avez tout faux, si vous pensez qu’un « Maçon » se reconnaît par ses propres qualités, par les valeurs qu’il défend, qu’il propage. Le « maçon » pour certains, c’est celui qui est régulier (sa taille, sa couleur, son odeur, ses revenus), c’est celui que tout le monde admire (ses habits, sa carte de visite), c’est celui qui a des relations (avec certains pays, avec d’autres qui sont de préférence à son image).

Nous pouvons voir la triste illustration de ceci, dans ce qui se passe au GCF. Le sujet du litige est que se côtoient des personnes identiques, qui sont sur le même modèle, qui se disputent pour savoir s’il y en a qui sont plus « réguliers », plus « reconnus », donc plus « réguconnais ».

La grande découverte qu’ont pu faire certains, c’est que la qualité de meilleur « reguconnais » venait du fait que, à l’origine du réveil des HG du Rite Français, il aurait fallu appartenir à la GLNF. Ben oui, mais c’est bien sûr, c’est imparable !

Le problème qui gâche un peu la fête, c’est que certains Frères du limousin étaient aux premières loges pour assister au réveil des Grades de Sagesse du Rite Français.

Ils nous apportent leurs témoignages :


« Le réveil a eu lieu dans un garage entre Poitiers et Limoges, où un petit nombre de Frères ont décidé de pratiquer ces rituels ; ce petit nombre s’est encore amenuisé quand la menace est venue de la Grande GLNF : ceux qui continueraient à pratiquer ces HG, ne pourraient plus espérer, aucune « carrière », au sein de la GLNF. La menace était bien trop importante, immédiatement deux démissions se sont produites ; la pratique s’est donc poursuivie, avec les plus déterminés, dans la plus parfaite clandestinité. Puis au bout de 6 ans, alors que la décision était pratiquement prise d’ouvrir la pratique de ces HG, à des Frères venus d’autres obédiences - en effet, rien ne l’interdisait - surprise ! surprise ! la GLNF reconnaissait les Grades de Sagesse du Rite Français à condition de les réserver, uniquement, aux frères de cette obédience.

Ce rattachement nous a quelque peu surpris, les négociations étant secrètes ; mais quel bonheur, nous étions « reconnus » par notre propre obédience, les promotions qui se sont produites par la suite, nous ont éclairés sur le pourquoi et le comment de ce revirement soudain. Au fait, un de ceux qui avait démissionné sur les menaces de ne plus faire carrière, a réintégré le mouvement et  est devenu, par la suite, Grand Maître d’Aqu., l’histoire est belle, non ? C’est un vrai conte de fée !

Nous avons également, été quelque peu surpris par la suite, quand l’histoire de ce réveil a été retranscrite, cette période clandestine ayant été occultée. Pour nous réconforter sans doute, les Numéros des Chapitres de Poitiers et Limoges ont été 2 et 3, Paris a reçu le N° 1, pour une question de prestige nous a t-on dit. »


Mais oui, mes chers Frères, ceux qui ont réveillé ce rite étaient des pestiférés de la GLNF, cela a duré plusieurs années, aujourd’hui pour être un  bon « reguconnais », il faut au contraire être « encarté » à celle-ci. Ces retournements de l’histoire, de veste, de certitudes, nous désolent mais, nous confortent encore plus, d’avoir quitté ce « marigot ».

Aujourd’hui, nous pratiquons sereinement les Grades de Sagesse du Rite Français, sans nous occuper de ces guerres de tranchées, qui n’ont absolument pas leur place, au sein de groupes de Maçons. Nos Loges, ainsi que nos Chapitres ont les portes grandes ouvertes pour ceux qui désirent s’instruire librement à l’Art Royal et ceci en toute tranquillité.

Pour nous « sagesse », « modestie » ne sont pas que de vains mots !

 

 

guinguingoin

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

longuevieaglefu 11/10/2013 13:35

Il est vrai que ces pantalonnades lamentables sont maintenant bien loin de nous. Pour autant, ce sont quand même nos freres qui en sont les victimes.

Patatras 06/10/2013 02:44

Des imposteurs restent des imposteurs, bien naïf ceux qui pensent que le plomb peut être transformé en or.

pim 05/10/2013 19:19

Ces échos lamentables et pathétiques d'un monde lointain ne sont intéressant qu'en ce qu'ils nous confortent dans nos choix et nos convictions.
Pour le reste, laissons ces minus et ces nains de jardin à leurs dérisoires jeux d'enfants attardés.
Pour ma part, je suis fort d'avoir vu juste dès le début et d'observer tous ceux qui hurlaient avec les loups pour me condamner être enfin venus du bon côté, celui de la vraie spiritualité et du
désintéressement.
Je suis heureux de ce qui se passe et se construit, mais il est bon d'avoir aussi une mémoire souveraine et libre, afin de garder toute lucidité sur la faiblesse des humains, sur leur opportunisme,
leur versatilité et leur arrivisme.
Quand en LL, je me retrouve aux côtés de certains, dont j'ai pu dans le passé observer, consterné, le sens de l'intrigue et le florentinisme total, je doit oublier qu'ils ne sont que des pierres
délitées.
pimpampoum

francis 03/10/2013 17:31

Ayant moi-même participé au démarrage des ordres de sagesse,avec des frères de la GLNF, je confirme que nous devions le faire en toute discrétion pour ne pas être mis à l'index de l'obédience.
Il faut être culotté pour affirmer aujourd'hui que c'est la GLNF qui donnerais une quelconque régularité à ces grades.
Les foucades deviennent la marque de fabrique des dignitaires de tous poils.
Francis R.

Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU