Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 09:01

Nous voulons…, nous ne voulons plus…

 

Extrait pris sur un article du « Myosotis Dauphiné Savoie » :

 

« Nous ne voulons pas que perdure cette maçonnerie là, nous voulons qu’elle soit refondée sur des bases saines qui empêcheront que ne se renouvelle ce que nous venons de connaître cette dernière année.

Nous voulons des comptes transparents et l’éradication des « filiales immobilières obscures ».

Nous voulons le respect de la règle en 12 points.

Nous voulons la fin du tapage médiatique.

Nous voulons travailler sereinement dans nos loges aidés par une obédience « au service » des loges.

Nous voulons des officiers provinciaux (s’ils devaient subsister) et nationaux intègres qui servent la F\M\régulière et non des soudards qui se servent sans vergogne.

Nous ne voulons plus de courtisans serviles.

Nous ne voulons plus d’une structure basée sur l’orgueil et sur l’ambition (pour ne pas parler du pire !).

Nous voulons des hommes intègres et responsables (et qui ont fait leurs preuves sur le plan spirituel) pour diriger nos instance et pas des représentants de commerce qui n’ont même pas un échantillon de spiritualité sur eux… »

 

Problématiques futures ?

         Aujourd’hui, les choses sont à peu près claires pour la majorité des frères, l’absolue priorité est de bouter françois et ses sbires hors de la GLNF.

         Ceci étant affirmé, pour faire quoi ?

         Demain, quelle GLNF désirons-nous ? Les positions se sont dans beaucoup d’endroit radicalisées ; certains frères ne sont plus reconnus comme tels dans leurs propres Loges. Leurs ambitions, leurs comportements autoritaires, leurs différentes prises de positions les ont marginalisés.

         La première idée, c’était qu’une fois débarrassés de françois, tout allait se résoudre facilement, elle a fait long feu. La situation sera loin d’être simple ; quand françois sera parti, les frères qui se sont franchement mis en opposition, qui ont eu des comportements sans équivoque, qui ont pris des risques, n’accepteront pas facilement des prises de pouvoir par les « girouettes », les seigneurs « de droit divin », ceux qui se servent de la maçonnerie.

         Pourtant, ceux là, comme à leurs habitudes, vont être omniprésents ; ils vont se déclarer résistants de la première heure ; ils ont mis des billes des deux côtés de la barrière ; une adhésion à FMR, c’est pas cher ; on déclare s’opposer à françois, on sert les GMP en place avec servilité, et ils entendent bien en tirer les bénéfices. Le gros problème, c’est que des frères de plus en plus nombreux ne supportent plus de tels comportements, et ils refusent à l’avenir de venir en Loge en cohabitant avec eux. Les frères ont besoin de retrouver la confiance, la sérénité, l’harmonie qui doivent être présentes pendant les travaux et il n’y a plus de place pour les comportements douteux.

         Des frères qui offrent leurs services à FMR et qui dans le même temps donnent des garanties à la hiérarchie en place, qui suivant l ‘interlocuteur appellent à la résistance ou au calme, et toujours avec de grandes envolées verbales pour justifier l’inverse et son contraire, ont un comportement qui n’est plus compatible avec la FM que nous souhaitons pour demain. Ces frères, qui se sont eux mêmes dénoncés par leurs attitudes serviles, ne doivent et ne peuvent que rester entre eux ; il n’est pas souhaitable qu’à l’avenir, ils puissent perturber l’harmonie des travaux par leurs seules présences.

         Nous avons besoin de comportements clairs, d’engagements sans équivoques et c’est seulement à ce prix que la confiance reviendra entre nous.

         C’est aux Loges de se mobiliser, de prendre l’affaire en main, de refuser de recevoir ceux qui nous maintiennent dans cette situation épouvantable et alors nous retrouverons la paix entre maçons.

« C’est au bout du labeur que l’apprenti trouve le plaisir »

 

guinguingoin

        

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bidoche 23/11/2010 23:00


Une maison vermoulue et rongée de partout par les capricornes cloporteux, faut pas hésiter à la bulldozeriser et à la pellemécaniquer.
Omelette , gentille omelette,
Je te ferai avec des oeufs,
Oeufs comme des têtes de noeuds
Des noeuds bien dégueus, très coulants
T'as trahi, prends t'en plein les dents
Z'étaient mes frères, je l'ai cru
J'vais les bouffer cuits plutôt que crus


joaben 23/11/2010 15:54


Si nous oublions de nous comporter en maçons, nous n'aurons rien résolu.

Le mal qu'il faut purger est en chacun de nous : une soumission-compromission qui a permis à Stif de prospérer et à de futurs Stif en herbe si nous nous refusons à tailler NOTRE pierre et préférons
désigner des coupables à la vindicte.

Les OP ne reagissent pas autrement que les trésoriers qui font appel à cotisation, que chaque FF qui accepte de jouer dans les jeux stifaniens d'assemblées provinciales.

Le jour où :

- chaque loge "osera" reconnaître tout bêtement qu'elle est LIBRE de son destin, de rester à la GLNF tout en restant ferme sur les bases maçonniques.
- chaque FF de la GLNF osera ne plus gober sans discernement à la couleur du tablier, à la médaille mais approfondir sa base maçonnique, la règle en 12p, son rituel ...

Là, oui, nous serons sortis du problème. Et pas besoin d'attendre de la justice profane ou de la GLUA de traiter le probleme à notre place, ceci nous est accessible dès aujourd'hui.

Il est clair qu'une GLNF qui ne se sera pas nettoyée de ce véritable mal ne fera que reproduire ce qu'elle fait aujourd'hui.

Et désigner les "autres", c'est refuser de travailler sur soi.
Par contre, une fois traité ce probleme de soumission-compromission en chacun de nous, nos freres OP seront bienvenus à travailler ensemble.

Utopie ? Peut être ! Mais une GLNF qui se venge n'est plus maçonnique.


Sétronul 23/11/2010 03:41


Chacun y va de son idée alors je vais y aller de la mienne, qu'en fait je défends depuis plus d'un an, bien avant que le scandale n'éclate, seul dans mon coin à l'époque,mais qui, et j'en suis
égocentriquement satisfait, fait de plus en plus et de mieux en mieux son chemin, celle de la LIBERTE, de la RESPONSABILITE, et de l'AUTONOMIE , hors obédience, locale, humaine , hors hiérarchie,
et bien sûr hors GLUA.
Axée sur un recrutement représentatif de la société, avec des modestes cotisations.
Sévère avec tout ce qui relève des métiers à pognon, assureurs, banquiers,agents immobiliers, chefs d'entreprise et autres négociants en mal de carnet d'adresses.
Plus d'agriculteurs, d'ouvriers, de tailleurs de pierres authentiques.
Bref, une maçonnerie d'adultes, vraiment libre, vraiment fraternelle car ne s'interdisant pas de "juger" de la qualité des FF, affranchie de cette culture de la médiocrité dont on voit où elle nous
a conduit.
Pour ma part, je n'ai jamais réduit la mutinerie à la seule fesse , reniflant les fs locales, qui nous ont tout autant conduit au gouffre avec leurs misérables calculs et leur mesquinerie sans
fin.
Pour ma part, hors de question d'accepter les guignols sinistres, les philous,les imposteurs et , au nom d'un pardon de pacotille, hors de question de repartir avec eux.
Ceux là pour moi, devront rester définitivement dehors, point barre.
Encore tout accepter et remettre le ver dans le fruit ?
encore mélanger et confondre perversement bienveillance et complaisance, tolérance et laxisme, grandeur d'âme, pardon et faiblesse ?
NON, HORS DE QUESTION !
Pas question de vengeance, ni de représailles, ni de mépris, non, rien de tout cela ce serait leur faire trop d'honneur.
Moi, je dis, vous n'avez rien à faire avec nous, restez entre déshonorés, et tordus, car le culot de ces bouffons sinistres, de ces politicards minables,, est sans limite !
Dites leur que vous leur pardonnez, et vous verrez qu'ils vous enfumeront à nouveau.
Si la fesse gagne, vous verrez s'ils pratiquent le pardon, eux, !
Je suis personnellement bien placé pour le savoir, l'ayant subi, et avant de parler de pardon, faut d'abord gagner !
Puis nettoyer, purger, récurer, déporter, lessiver, éparpiller, déboucher et renvoyer, oui, tous ces nuls génétiques à leurs bobonnes.


Tsimsum 22/11/2010 15:14


Personnellement, je ense qu'il faut une stucture fédérale au service des Loges et Une voix pour nous représenter tous. La perversion des 3 derniers voyous a fait d'une stucture au service une
structure d'asservissement tant des Loges que des hommes. Conclusion : Il faut maintenir la cohérence du lien qui unit nos Loges et nos rites, par la mise en place d'une liste de FF éligibles et ce
à tour de rôle en se fondant sur leur ancienneté, leur parcours, leur sagesse reconnue. Chaque province désigne Deux grands électeurs qui désignent à leur tour GM et GMP de leur province. Aucun
mandat ne pouvant excéder 3 ans renouvelables.

MAis mes BBAAFF... Je vous rappelle que sitôt le départ des 3ordures, il nous faudra vérifier en détail l'historique sur 10 ans de la GLNF et de ses filiales et éclaircir le nom des éactionnaires
des sociétés faisant business lucratif avec celles-ci... Là aussi nous allons bien rire.

Et puis bien sûr, présenter la facture de la douloureuse au DIABLE qui a intenté tous ces procès débiles avec NOTRE ARGENT, NOS CAPITATIONS.
Sans oublié de virer séance tenante bien sûr le fameux sébastien et son con père Louis d'argent sale.


Pierre d'une Loge de St Jean......... LIBRE 22/11/2010 13:10


Chacun son truc, mais faudrait m'expliquer à quoi sert une structure comme la glnf (en petites lettres) où autre, alors qu'il est possible, souhaitable, de travailler en Loge LIBRE. Ca coûte moins
cher, va dans le sens du spirituel et...... ne donne aucun appui aux ambitions forcenées, encore moins de positions régaliennes..


Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU