Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 08:00

 

 

« Miroir aux alouettes » ou « chasse au dahu » ?…

 

       « Miroir aux alouettes » :

    cette expression, qui désigne une technique de chasse, me vient à l’esprit suite aux déclarations des uns et des autres concernant les « indulgences », pardon les « reconnaissances », qui semble pour certains la panacée.

    La déesse « Panacée » prodiguait des remèdes aux hommes par les plantes, nos « Très Grands, Grands Maîtres » soignent les Maçons, dans le grand besoin d’honneurs, par les « reconnaissances ».

La Régularité maçonnique selon Wikipédia :

Depuis ses origines, la franc-maçonnerie utilise le mot « régulier » comme synonyme de « légitime[1] », le terme français venant du mot anglais « regular » qui signifie dans ce contexte « normal », « standard », « ordinaire » ou « habituel[2] ».

C'est pourquoi toutes les obédiences maçonniques se considèrent elles-mêmes comme « régulières[n 1] » dans les querelles qui les opposent sur la question de la régularité maçonnique, laquelle trouve son origine dans la nécessité, pour chacune d'entre elles, de définir à quelles conditions elle peut reconnaître les autres comme légitimes, exemptes de déviations graves et authentiquement maçonniques.

Dans de nombreuses obédiences, ces conditions prennent la forme de listes de « Basic Principles », de « landmarks » ou de « règles » marquant les limites au-delà desquelles la pratique maçonnique d'une autre obédience sera considérée par elles comme déviante et inauthentique.

         Comment, aujourd’hui, en 2014, peut-on considérer comme « légitime » un Franc Maçon ? Comment définir les critères de cette légitimité ?

         C’est quand même une question importante, primordiale, il faut pouvoir définir ce qui nous permet de reconnaitre une sœur ou un frère !

     La réponse pourrait vous paraitre très facile, d’une évidence aveuglante, nous pourrions évoquer ses qualités morales, son comportement vis-à-vis de ses semblables, connaissance des rituels, le travail bien fait…etc., et bien non, vous n’y êtes pas du tout, vous avez tout faux.Pour beaucoup de gens se prétendant « maçons », c’est le nombre de dorures sur le tablier, ce sont les titres, le carnet d’adresses, le statut social et plus que tout, c’est l’appartenance à telle ou telle chapelle qui justifie cette appellation.

     Ce qui détermine qui est maçon ou pas, c’est du ressort de nos voisins d’outre manche, ils ont ce pouvoir extraordinaire de dire qui est légitime ou pas. N’allez surtout pas imaginer que c’est au « doigt mouillé », ils ont des critères !

    C’est vrai que nous sommes aux premières loges en France pour juger leurs critères, nous avons pu en découvrir une partie (seulement une petite partie, pour les comptes : circulez, il n’y a rien à voir !) du fonctionnement de la seule obédience reconnue par nos amis Anglais. Les dérives qui s’étaient produites, le comportement de ceux qui s’appelaient « dignitaires » (qui s’appellent toujours comme cela, du reste) ne les gênent absolument pas alors qu’ils les connaissaient parfaitement. Cela nous a permis de constater que seules des raisons « politiques » et certainement pas « maçonniques » avaient force de loi. Nous en avons la preuve, aujourd’hui, on prend les mêmes, avec un zeste d’habillage, et on repart pour un tour.

     Nous pouvons admirer aujourd’hui la suite du film, il suffisait de changer une tête pour retrouver la blancheur persil. L’immense majorité de ceux qui étaient responsables du désastre sont pourtant toujours là, et bien là, avec leurs supporters, ils peuvent à nouveau distiller des directives, des conseils, donner des leçons de vertu, mais ce qui est un immense progrès, seulement à ceux qui veulent toujours les entendre.

 

      La « chasse au dahu » :

    nous pouvons également parler d’une autre technique de chasse ; la « chasse au dahu ».

    Nous avons l’impression parfois, lorsque nous regardons, avec un œil amusé, la chasse à la reconnaissance, d’assister à une » chasse au dahu ».

Le parallèle est parfois saisissant !

« Vous connaissez sans doute tous, ce petit animal qui a comme principale caractéristique d’avoir deux de ses quatre pattes plus courtes que les autres : la différence s’observerait non pas entre les pattes antérieures et les pattes postérieures, mais entre celles de gauche et celles de droite. L'explication de cette différence de longueur tiendrait à ce que l'animal ne vivrait que sur des pentes. Sa morphologie spéciale, résultat de l'évolution, faciliterait ses déplacements à flanc de colline ou de montagne, mais l'obligerait cependant à se déplacer toujours dans la même direction et sur un même côté, sans pouvoir faire demi-tour. »

    Il faut garder de l’humour dans toutes les situations et il faut bien admettre que lorsque l’on assiste à tous les efforts, les courbettes, les renoncements, faits par certains pour obtenir cette fameuse« indulgence » anglaise, nous ne pouvons pas éviter de penser aux amusantes « chasses aux dahus » de notre enfance.

    Et bien oui, pour nous, la qualité de Maçonne ou de Maçon n’est absolument pas du tout soumise à l’appréciation de nos amis d’Outre Manche, malgré tout le respect que nous avons pour eux, avec, au passage, une nette préférence pour nos Frères Ecossais qui ont une certaine antériorité à faire valoir, nous préférons les critères moraux, ceux des origines.

     Ne nous laissons pas distraire par le « miroir aux alouettes » utilisé par nos chasseurs de capitations, amusons-nous, simplement de la « chasse au dahu » pratiqué par nos chasseurs « d’indulgences » et continuons à travailler, en toute sérénité, dans nos Loges, sans tenir compte de toute cette agitation médiatique.

    Bonne nouvelle année Maçonnique, mes Sœurs et mes Frères, bien sûr, ceux que nous reconnaissons pour tels !

 

 

 

 

guinguingoin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU