Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 11:08

 

« Les feux de la rampe »…

 

Nous avons eu le plaisir d’être, ces derniers temps, sous les feux de la rampe, cela a pu troubler quelques frères et il est souhaitable d’apporter quelques précisions.

 

--- Sur le blog la lumière, l’intervenant françois koch s’est un petit peu lâché, pour annoncer avec un certain « retard à l’allumage », la création de la GLEFU. Nous soupçonnions depuis longtemps que notre ami avait tendance à rouler un tout petit peu (mais sans plus) pour une certaine obédience - ce qui est naturel à défaut d’être  normal --- il doit sans doute, tout simplement protéger ses sources.

Quelques remarques s’imposent ; nous comprenons tout à fait sa discrétion de violette jusqu’à ce jour ; des frères qui en Maçonnerie prônent le retour aux sources, le retour aux valeurs de  celle-ci et surtout une organisation horizontale, où l’obédience est seulement un lien entre les Loges, peuvent en gêner certains.

Vous connaissez l’histoire du petit caillou dans la chaussure…

Ne serait-ce pas le désir, de ne surtout donner aucun éclairage, à des Frères qui diffusent un message de liberté, c’est révolutionnaire des idées comme cela ! Passe encore, on supporte des Loges Libres et Souveraines (comme on ne peut pas faire autrement), mais que celles-ci s’organisent et fondent une obédience où la « cordonite » est exclue, alors là : danger !

Mr koch est beaucoup plus prompt à relayer « les pubs » de certaines organisations se prétendant maçonniques, à parler de « reconnaissance » qui n’intéresse que les « politiques » maçons (dans le mauvais sens du terme), que de parler de Frères pour qui la coupe est pleine et qui aujourd’hui ont choisi la voie royale de la liberté.

Nous avons toujours été surpris de sa discrétion sur les CV de ceux qui par tous les moyens restent aux manettes. Mr koch, vous pourriez parler, si le sujet vous intéresse tant, du passé plus que trouble de certains de ceux que vous aimez tellement, mais excusez-moi, je n’ai bien sûr aucun conseil à vous donner. Les attaches, les actions, les missions remplies avec enthousiasme, à une époque pas si lointaine, de proches et zélés collaborateurs de françois, ici et là, de part le monde, auraient mérité, certainement plus, d’attirer votre attention. Ils sont toujours aux affaires, mais je vous comprends, il est plus facile de « taper » sur un lampiste, c’est plus confortable, son réseau de relations étant, sans aucun doute, moins gênant.

Car c’est le « pompon », aller chercher des attaches anciennes « stifaniennes » à un de ceux qui construisent à nouveau, cela sent, pour ne pas employer un autre mot, le règlement de compte « perso », et un évident désir de nuire.

Excusez-moi pour ce cri du cœur, mais ce type d’article essayant de minimiser la création d’une obédience nouvelle en brouillant le message et en tentant de la décrédibiliser en annonçant qu’un de ses membres a cru possible, à un moment donné  de régler les problèmes par la négociation, c’est « tout petit », et éclaire sur le but de l’opération.

 

--- Sur un autre blog, avec qui nous avions pensé à une époque déjà lointaine, mais sans se faire beaucoup d’illusions, que la GLNF pouvait se régénérer d’elle-même, en revenant dans un premier temps aux statuts de 1986 et que par la suite, elle pourrait faire tranquillement sa « révolution » (quelle naïveté !), l’article de Mr koch a été immédiatement relayé.

Nous avons rapidement constaté que c’était mission impossible de faire évoluer le « système » de l’intérieur, il plaît manifestement à beaucoup trop de personnes. Les titres ronflants, le sentiment de pouvoir bénéficier d’avantages divers et variés est trop important, et, défendre les valeurs de la Franc-maçonnerie n’est pas la tasse de thé de certains qui pourtant, en ont plein la bouche de ces « dites » valeurs mais sans, bien évidemment se les appliquer à eux-mêmes.

Le fait, en plus, de jouer le petit rapporteur nous a un petit peu déçu de la part d’un homme qui par ailleurs s’enorgueillit de défendre d’autres valeurs. La dénonciation ne fait pas partie des vertus cardinales (prudence, justice, force, tempérance) que nous prônons !

 

Tout cela n’est pas bien grave et ce petit billet d’humeur n’est du, sans doute, qu’à une mauvaise nuit, les chiens aboient, la caravane passe…, comme on dit. Ce n’est pas ce qui va nous détourner le moins du monde du travail qui nous reste à accomplir. Les critiques, dénonciations, moqueries prouvent que cette idée de proposer, aux Maçons de bonne volonté de retrouver les fondements des valeurs que nous défendons inlassablement, de redonner à l’obédience la place qu’elle doit avoir et seulement celle-ci. Ceci ne plait manifestement pas à tout le monde et commence à inquiéter les gardiens de « l’ordre » à tout prix.

Qu’on se le dise ! Notre GLEFU accueille sans restriction les Maçonnes ou Maçons de bonne volonté, au cœur pur (il y a au sein de notre obédience des loges qui acceptent la mixité, d’autres pas, c’est selon la volonté des Frères de la Loge), qui n’ont que faire de fausses valeurs.

 

 

guinguingoin

 

« Quelle époque terrible, que celle où des idiots dirigent des aveugles »

(William Shakespeare)

 

P.S. : dans les articles, par commodité sans doute et pour employer les termes en usage dans les obédiences, les dénominations de Grand Maitre, Député GM,Assistant GM…etc., peuvent être utilisées mais entre nous, le GM est simplement appelé président, les autres vice-présidents, aucune distinction n’est attachée à la charge, aucune santé (nous la portons simplement à l’obédience), le tablier porté est celui de VM, la seule belle distinction que nous reconnaissons (c’est le plus grand honneur qu’une loge puisse faire à un de ses membres). De plus pour éviter l’arrivée de « chasseurs de primes », les fonctions sont totalement bénévoles et les frais de déplacements sont supportés par ceux qui les assument, de toute façon la « piétaille » qui se déplaçait à Paris, par le passé, aux « grandes messes, pardon AG, le faisait à ses frais, ce qui n’était manifestement pas le cas de tout le monde.

Comme à la GLEFU  la fonction est temporaire, deux ans, c’est supportable (le plaisir de visiter nos Frères est notre seul salaire). Tout cela est peut-être symbolique mais nous y attachons une certaine importance, le langage grandiloquent n’a, à notre sentiment, rien à faire entre Maçons.

Autre info très importante : Une remise de la charte aura lieu, le vendredi 25 octobre à la Loge « La Montagne Sacrée » à l’Orient de Gap.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

greenwarior 16/10/2013 20:24

Merci quand même à Mr KOCH d'avoir parlé de la Glefu, j'y ai appris que des frères du Nord Aveyron en étaient. Bonne chance à eux pour ce nouveau destin maçonnique.

lacalle 16/10/2013 11:27

attention guingouin tu a fait une erreur ce n'est pas GLAFU mais GLEFU bisous

Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU