Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 07:41

 

Le vent souffle dans tous les sens et « les girouettes » s’affolent… 

 

« Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent. »
(Edgar Faure)

 

    Cette citation, souvent d’actualité en ce qui concerne le comportement d’hommes politiques, l’est malheureusement aussi, pour certains de nos très chers « dignitaires » maçonniques !

     Différents commentaires parus récemment sur les blogs citent les déclarations des uns et des autres, complètement à l’opposé de ce qu’ils affirmaient précédemment.

     L’histoire varie en fonction du moment et des intérêts en jeu !

     Nous continuons à être les spectateurs, affligés, d’affrontements entre différents « pouvoirs ». Le contrôle des juridictions, supposées pourtant complètement en dehors des obédiences, sont l’objet d’affrontements violents, du moins verbaux, entre ceux qui confondent maçonnerie et politique.

     Pour ceux qui ont une haute idée de ce que doit-être la pratique des dits « hauts grades », « grades de sagesse », « complémentaires », « à coté »…etc., quelle qu’en soit la dénomination, le réveil est brutal.

Ce lieu privilégié, où des Maitres désireux de parfaire leur cheminement maçonnique, doivent pouvoir travailler en toute sérénité  est le théâtre d’affrontements que l’on peut qualifier de tout sauf  de fraternels !

 

     Le cataclysme qu’a connu la GLNF, suite à la découverte des comportements de ses dignitaires, n’a pas fini de faire des vagues. La chasse aux « cotisants » est ouverte, les prises de position se radicalisent, fini le langage sirupeux, il faut pour chacun marquer son territoire !

 

     Tous ces combats de chefs qui s’éternisent, étaient malheureusement prévisibles, c’est pour cela qu’une partie de ceux qui veulent pratiquer la Maçonnerie se sont mis à l’abri, en dehors des collèges de supporters des deux camps.

     C’est en effet une des rares voies qui restent pour les Francs Maçons de cœurs, la pratique de l’Art Royal n’étant pas possible dans un climat de conflits, là où les « égos » s’affrontent, là où les intérêts financiers priment, là où la « politique maçonnique » est de mise !

 

     Comment préserver l’harmonie, indispensable à nos travaux dans de telles conditions ?

 

     Depuis trois ans de nombreuses Sœurs et Frères s’organisent pour se retrouver dans un espace apaisé, là où le « caporalisme » est exclu. Les « petits » chefs, comme les « grands » chefs ont des possibilités de se reproduire dans beaucoup de structures, pas dans la nôtre !

 

     Le prix à payer pour gagner cet espace demande simplement un peu de volonté, mais quel bonheur à l’arrivée !

 

 

 

 

guinguingoin

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude 12/02/2015 01:34

Désolé ... une fausse manip et mon message est parti sans ma volonté, incomplet.

Je disais donc que nous avions à construire ensemble, frères et soeurs de la GLEFU, une nouvelle Obédience.
C'est une aventure extraordinaire, vivons là pleinement, et, de grâce, mes Frères ex GLNF, cessez de regarder derrière vous, l'avenir est tellement plus beau.

monediaire 11/09/2014 20:57

Tu as raison mon Frère, nous, sur le plateau on sait compter nos sous............

Monédiaire

Claude 12/02/2015 01:48

Je viens de lire avec tristesse les articles de ce blog.

Avec tristesse car je trouve à chaque ligne la souffrance de mes Frères qui ont quitté la GLNF pour rejoindre la GLEFU.
Mes Frères, par pitié, cessez de vous auto flageller, cessez de ressasser vos vieilles rancœurs à l'égard de ceux qui furent vos "dirigeants".
Vous vous sentez trahis ? Je le comprends, mais puisque vous avez quitté cette Obédience après avoir pris conscience de ses dérives, considérez que la grande aventure que vous avez entreprise en adhérant à la GLEFU compte seule aujourd'hui.

Vous avez vécu un poids hiérarchique que vous ne supportez plus, tant mieux, cela vous tiendra en éveil pour ne pas reproduire cette aberration.
Vous avez payé des capitations pharaoniques pendant des années pour permettre à certains de ... voyager ? Tant mieux, cela vous incitera sans doute à une certaine modération si vous avez un pouvoir de décision en matière de capitations.

De très nombreux FF:. sont passés directement de la GLNF à la GLEFU, mais qu'ils n'oublient pas que, aujourd'hui, un certain nombre de membres de la GLEFU ne sont pas issus de la GLNF et que ces Frères ET CES SOEURS seront de plus en plus nombreux.

Plusieurs loges de la GLEFU ont déjà initié.
Ces initiés n'ont rien à voir avec la GLNF et le plus mauvais service à leur rendre serait de leur parler sans cesse de cette obédience.

Alors par pitié, mes Frères, passez l'éponge, cessez de vous remémorer tout ce qui vous fait si mal.

Je suis à la GLEFU, et je ne viens pas de la GLNF.
Les histoires de cette Obédience, qui ne me reconnait même pas comme un vrai maçon ' et vous non plus aujourd'hui mes TTCCFF ) ne me concernent en rien et ne m'intéresse pas.

Nous avons à construire, ensemble, une nouvelle Obédience.

desmoulin 11/09/2014 18:49

Juste un petit commentaire, car "le prix à payer" ne demande pas seulement un peu de volonté mais, en ces temps de restriction, un calcul très simple, qui doit intéresser notre budget familial.
Combien déboursez-vous, mes FF., pour adhérer à votre Obédience (avec un "o" majuscule") ?
Pour adhérer à LA GRANDE LOGE DE LA FRATERNITE UNIVERSELLE, il en coûtera cinquante euros (50 €) A VOTRE LOGE !!!!!
Divisez donc 50 € par le nombre de FF. qui sont inscits dans votre L.
Avez-vous fait le calcul et trouvé combien cet acte de bravoure vous coûtera et fait la différence ???
C'est l'une des façons de penser également pour revenir aux sources de la maçonnerie ...
Est-il besoin de beaucoup réfléchir pour un maçon qui ... maçonne ???

Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU