Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 17:53

La GLNF bis sur les rails, sans tous ses wagons...

Cette semaine on nous a injecté ici et là, par petites doses, l’adresse d’un nouveau blog du « collectif » : L'Union des Loges Régulières Françaises chargé d’expliquer aux francs moutons pourquoi ils doivent entrer dans une nouvelle bergerie.

Comme le suggéraient déjà certains commentaires des blogs du « collectif », tout devait être annoncé en cette fin de semaine, ceci bien sûr afin d’être prêt pour faire voter les loges dès la rentrée.

Après la campagne de sensibilisation, la vraie commence ce dimanche matin à grand renfort de publications sur blogs, en particulier sur LML :  URLF - L'opposition à FS se renforce

En même temps le blog La Lumière titre : GLNF - Les loges rebelles se fédèrent et s'allient.

Ce dernier nous apprend sous forme d’interview de notre représentant, autoproclamé et cependant officiel, des Myosotis, l’histoire tout aussi officielle de cette initiative.

Il publie certains documents concernant  la création de la « Maison des Maçons Réguliers du Rite Français » qui émanent bien entendu de la juridiction dudit rite.

Le 23 août en soirée, nous avions remarqué un article publié sur cette « initiative » du Rite Français par un Myosotis de la région parisienne. Cet article n’est resté que quelques heures en ligne, l’animateur du blog s’étant probablement fait tancer par son Chef de la communication pour s’être permis cet écart sans autorisation.

Mais nous-mêmes avions reçu d’un blogueur les documents distribués dans certaines loges du Rite Français.

Nous mettons en ligne, converti par nous en pdf, ce Projet du Rite Français distribué depuis une quinzaine sous le manteau pour prendre un peu d’avance sur le mouvement. Ce n’est peut-être qu’une version ayant été modifiée depuis mais on y voit des choses édifiantes. Lisez donc vous mêmes.

Bien entendu ça ressemble comme deux gouttes d’eau à « l’initiative » du collectif car il s’agit de drainer tous les courants vers l’UDLR et c’est bien normal. La manœuvre est d’ailleurs maintenant ouvertement annoncée.

La Lumière qui, là, tient probablement ses informations de son interviewé, le représentant Mysostis du « collectif », nous dit : « L’évènement intervenu hier, c’est le ralliement des 202 loges de la MMRRF aux 407 loges de l’ULRF. »

Hier, donc samedi 3 septembre, la Maison du Rite Français aurait sorti du chapeau et déposé, comme ça en passant, 200 loges (et un tout petit peu plus) dans la corbeille de la mariée !

Et ces loges viendraient s’ajouter aux 400 (et un tout petit peu plus) déjà là !

Bon Dieu, mais c’est bien sûr : 400 + 200 = 600 loges c'est-à-dire exactement le nombre que se vantaient d’avoir derrière eux les GMP (plus ou moins 15) il y a plus de deux mois (d’abord annoncé à 590 : lire ) et exactement le nombre de loges recensées comme étant opposées à François par la GLUA.

Le compte est bon !

C’est merveilleux l’arithmétique vous savez.

Une petite question au passage tout de même : à quels rites travaillent les 407 loges ? Il ne faudrait pas risquer de donner un chiffre inexact en faisant des doubles comptes, ça gâcherait la crédibilité de cette belle « initiative ».

Car si on ajoute à ces 400 :

  -  les 200 du Rite Français,

  -  les ??? du REAA,

  -  les ??? du RER,

  -  les ??? du Rite Émulation,

  -  les ??? des autres rites

  -  les ??? qui n’adhèrent pas à l’ULRF (soit qu’elles veuillent rester dans la GLNF de François, soit qu’elles ne veuillent pas y rester sans pour autant se laisser enfermer dans une GLNF bis),

on risque fort d’aboutir à un total de plus de 2000 loges !

Pour que chacun prenne bien conscience de la réalité de cette ULRF, pourrait-on voir sur son site la liste des 407 + 202 soit 607 loges qui y ont adhéré ?

Je vous sens perplexes. Vous vous dites : « Mais le SCPLF du REAA, il ne fait rien ? Il n’a rien mis dans la corbeille de la mariée ? ».

Le SCPLF du REAA, premier rite de la GLNF par le nombre, s’est bien gardé de se poser en chef de file.

Le SCPLF ne veut pas se lancer comme ça et perdre la face s’il n’était pas suivi.

Il a d’abord chargé des émissaires de sonder discrètement les loges. Maintenant il a fait diffuser par ses « cadres » le lien du site de l’ULRF et conseille, comme ça, mine de rien, sans le dire tout en le disant, d’adhérer.

C’est la rentrée aussi dans les ateliers du SCPLF et nul doute que les « cadres » vont prêcher la bonne parole.

Vous allez me dire encore : « Si on n’adhère pas à l’ULRF, on devra quitter le SCPLF ? »

C’est bien là que le bât blesse, pas pour vous mais pour le SCPLF.

Car le SCPLF ne pourra pas virer ses membres qui n’adhèreront pas à l’ULRF.

Au nom de quoi le ferait-il ?

De la Régularité et de la Reconnaissance de cette régularité ?

D’abord la GLNF de François n’a pas (encore) perdu la reconnaissance de la GLUA. Il y a seulement une mise en quarantaine.

Quitter cette GLNF de François pour entrer dans une structure non encore reconnue par la GLUA (et qui ne le sera peut-être jamais), comme l’ULRF, revient à perdre la Reconnaissance (même si c’est provisoire) et à se mettre dans une situation obligeant le SCPLF à virer celui qui s’y est mis.

C’est pourquoi pour donner le change, le collectif et son ULRF crient à qui veut l’entendre qu’en faisant sa « déclaration solennelle » on ne rompt pas avec la GLNF, on « suspend » seulement ses liens maçonniques : ce n’est pas pareil voyez-vous !

Donc le SCPLF ne peut pas virer ses membres non adhérents à l’ULRF.

D’ailleurs le SGC du SCPLF a annoncé lui-même ICI que tous les frères du SCPLF et tous les frères qui voudraient y entrer ( !!!) pourraient faire partie du SCPLF quelle que soit leur situation vis-à-vis de la GLNF jusqu’à nouvel ordre :

« Je confirme à tous les membres de la Juridiction et à tous les Maîtres Maçons initiés à la GLNF qui souhaiteraient rejoindre nos Loges de perfectionnement, que nous les retrouverons dans les ateliers du Suprême Conseil du REAA indépendamment de leur situation vis-à-vis de la GLNF, bien évidemment dans le respect des critères normaux de fonctionnement de la Juridiction. Cette mesure exceptionnelle sera maintenue jusqu’au retour d’une situation normale au regard de la régularité maçonnique reconnue. »

Et d’ailleurs, d’après vous, c’est quand le «  retour d’une situation normale au regard de la régularité maçonnique reconnue » ? La semaine prochaine ou dans 5 ans ?

Et c’est où ? A la GLNF ? A l’ULRF ? …

Ou bien à la GLDF tout simplement ?

Qui peut aujourd’hui dire où va se poser la colombe de la reconnaissance de la GLUA ?

L’ULRF serait-elle la nouvelle élue comme ça, d’un coup de baguette magique ?

Obtiendrait-elle en quelques jours ce que La GLDF n’a pu obtenir après des années ? (Elle a fait longtemps des pieds et des mains pour l’obtenir même si son GM dit aujourd’hui que ça l’indiffère).

L’ULRF serait-elle reconnue alors qu’elle veut recycler tous les dignitaires coupables des abus qui ont justement conduit à la perte (ou presque) de cette reconnaissance ?

Ne me faites pas rire : si l’ULRF était reconnue dans ces conditions, ce serait justement la preuve éclatante que cette reconnaissance n’a qu’un sens politique, en rupture totale avec la maçonnerie initiatique.

Quand je dis « ne me faites pas rire », c’est que je n’ai pas envie de rire du tout.

Nous vivons un épisode des plus tragiques.

Nous pensions pouvoir nous débarrasser de l’Hydre.

En fait, c’est l’hydre qui se débarrasse de nous : il laisse les maçons initiatiques au milieu du marais, se noyer si possible, et déplace ses têtes ailleurs dans une structure réputée conforme à la morale maçonnique.

Mais alors que faire ? demandez-vous.

Eh bien justement ne rien faire du tout.

Les loges sont libres de décider ce qu’elles veulent, elles doivent pouvoir choisir leur destin, nous ne cessons de le répéter depuis des mois. Nous n’allons pas dire le contraire aujourd’hui en les empêchant de faire un choix. Elles en ont le droit. Elles ont le droit de redevenir soumises comme tout oiseau échappé de sa cage a le droit d’y rentrer.

Mais nous avons aussi le droit de leur dire que ce serait une erreur.

Donc, n’acceptez pas d’adhérer à ce « machin » avec le bandeau qu’on vous a mis sur les yeux.

Ne vous laissez pas endormir par la répétition à toutes occasions des mots « régularité », « fédération », « loges souveraines » dont on se garde bien de préciser le sens qu’on leur donne, des fois qu’on s’apercevrait de la supercherie.

Car où est l’urgence ?

Croyez-vous qu’une loge qui n’adhère pas serait demain perdue corps et bien pour la maçonnerie régulière ?

Jamais de la vie.

Une loge est et demeure régulière de par sa constitution et sa pratique de la maçonnerie initiatique sur la base de fondamentaux. Nous y reviendrons une autre fois.

Nos frères écossais du REAA, dont 4000 sont membres du SCPLF, n’ont aucune angoisse à avoir et ne doivent se laisser aller à aucune précipitation.

Leur SGC manque visiblement d’enthousiasme pour l’ULRF. Il y va à reculons.

Mettez-vous à sa place : il voit bien les dangers de la manœuvre mais il ne peut s’y opposer formellement sans risquer la faillite de sa juridiction.

En effet, les cadres du SCPLF (qui sont presque tous aussi cadres de la GLNF à double casquette et à double jeu) pèsent tant qu’ils peuvent dans la balance pour la faire pencher du côté de la création d’une nouvelle boutique où ils retrouveraient tous leurs pouvoirs.

Ce que le SGC du SCPLF ne mesure pas et ne peut pas mesurer, car il est pratiquement coupé de la base par ses « cadres » qui s’imposent en intermédiaires, c’est le ressenti et la volonté de la majorité des frères des ateliers de perfection (loges du 4ème au 14ème degré auxquels appartiennent tous les frères de la juridiction, quel que soit leur degré).

Ces frères veulent, pour les trois premiers degrés symboliques, une organisation propre, sans anciens dévoyés reconvertis (et non repentis) et sans dignitaires inutiles.

Il est très probable que le plus grand nombre n’adhèrera pas à l’ULRF.

Ils continueront donc, tels qu’ils sont aujourd’hui, à fréquenter les ateliers de perfection.

Le SCPLF ouvrira-t-il les yeux et prendra-t-il en compte la volonté de ceux qui constituent le peuple actif de ses loges ?

Je le lui souhaite.

Sinon le peuple actif ira voir ailleurs.

Il existe aussi, pour les membres des ateliers de perfection des rites, des solutions toutes simples dont nous reparlerons peut-être aussi une autre fois.

Pour ne pas avoir recours à ces solutions, il faut peut-être que le petit peuple actif du SCPLF du REAA vienne en aide à son SGC pris en otage pour l’aider à se sortir de ce mauvais pas.

Je lui fais confiance pour prendre tout seul la parole et même élever le ton si nécessaire.

Je vous salue frères rebelles de tous rites et de tous degrés par les nombres qui vous sont connus.

Zorbec Legras

04 09 2011


SCPLF = Suprême Conseil pour la France (juridiction du REAA pour les degrés du 4ème au 33ème)

SGC = Souverain Grand Commandeur (chef du SCPLF).



             = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

Télécharger le modèle de déclaration de la loge (sans suspension de liens avec la GLNF)

Télécharger le document explicatif sur les associations maçonniques.

Télécharger les statuts d'associations proposés par le Mont Gargan pour la loge.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pimpampoum 06/09/2011 13:48


Je lis les uns et les autres et, avec ceux que je connais, nous en parlons .

Nous avons perdu la boussole, le nord et le sud.

Tout le monde dispute tout le monde, la légitimation sauve qui peut et poursuit son TPMG (Tout pour ma gueule), et la rébellion s'éclate, de divise, se chamaille, avec les purs, les vrais soucieux
de spiritualité ou l'outil institutionnel est un simple outil dépouillé d'élévation et de spiritualité, et ceux, intrigants, adipeux du bide comme du cabasset, avides d'honneurs, de titres et de
paraître, qui veulent se placer en bons pêcheurs en eaux troubles qu'ils sont.

Ces derniers aiment le pouvoir et ses attributs.
L'argent, la vie facile, le notabliat, les voyages et les bons repas, la fréquentation des dirigeants politiques et tous ses à côtés.
Ils savent inconsciemment qu'ils sont des déséquilibrés : ils passent leur vie dans la fange et la souille de l'avidité et du profit à tout prix : ils aiment ça, comme un drogue, ils sont
addicts.

Alors ils veulent donner un semblant plus noble à l'apparence de leur vie merdique et de ce qu'ils sont sont : celui de la sagesse et de la spiritualité.

Mais ils ne trompent qu'eux mêmes, et leur coup de badigeon ne trompent personne d'autre.
Ils ne sont que des imposteurs bien cachés sous la respectabilité des notables, des charlatans de la démarche spirituelle.

Un vrai Frère est fraternel, spirituellement et affectivement, .
Un vrai Frère est modeste, dépouillé à l'intérieur, tolérant,bienveillant, loyal, droit et direct.
Il est honnête avec lui même et avec les autres.
Il sert les autres, ne demande rien, ne réclame rien, et est heureux qu'un frère soit "en charge" à sa place.
Un vrai Frère sait s'effacer, et attend qu'on lui demande de servir.
Un vrai Frère ne se sent pas "supérieur" si on lui confie une charge, il se dit qu'il va tout faire pour servir.
Un vrai Frère s'inquiète de ses Frères maçons et humains, en leur téléphonant s'ils ont un problème, en allant les voir, en les aidant s'il le peut, en "s'inquiétant" d'eux.

Il vit sa fraternité dans l'esprit et dans la pratique, non dans l'indifférence et le silence.

Là, qu'observe t- on ?

Comme le dirait un ver de terre dans bol de spaghettis : "quel bordel ! quelle partouze !"


joaben 05/09/2011 20:45


et si le joaben, le vrai, le détesté, l'affreux, objet des phantasmes de plusieurs d'entre vous pouvait s'exprimer, il vous dirait qu'il ne partage pas les vues du dit serge g et n'a strictement
rien à voir. mais on ne peut vous empecher de vous exciter...

Pour Pyramide, en effet ca change des blogs de tes amis basés sur la suffisance et le "faire-taire".


Jean René 05/09/2011 16:39


Ou sommes nous, que faisons nous ? Le rédactionnel du Mont Gargan est superbe, un langage politique c'est à dire difficile à comprendre pour une majorité non éclairée des subtilités juidique de la
GLNF. Juste l'envie de rendre son tablier définitivement !
Les fameux "at sup" ont vu l'opportunuité d'actionner une pompe à fric. Depuis le début de la crise ils ont eu un silence coupable.


Genphile 05/09/2011 14:54


Comme d'autres, qui le disent à longueur de blog, je ne vois qplus qu'une autoniomie, par une scission - déjà faite avec les LL libres et libérées - et la constitution de notre propre
obédience.
Pour ceux qui n'ont pour seuls soucis que la fraternité, l'élévation et la spiritualité, il ne faut qu'un rituel - fastoche -, un local - fastoche - et leur propre reconnaissance.
Une obédience qui n'aurait que l'envie de spiritualité, dans le dépouillement, la simplicité, et la relation d'amour aux autres.

Toutes ces querelles dont seuls les glauques politicards sortiront titrés et "renforcés" n'ont rien à voir avec la maçonnerie et la vie spirituelle.

Alors cessons de perdre notre temps.
Il est plus que temps de tourner cette page et d'écrire un autre livre.


Lau Cre 67022 05/09/2011 10:33


Le blog mont gargan ne fait qu'expliquer ce que l'URLF veut devenir. C'est à dire une GLNF bis puisque ce sont les mêmes qui vont reprendre la main ( les 15 GMP +5 myosotis). Inutile d’être devin
pour voir venir les anciens partisans de Stif ce repaitre de la carcasse encore fumante de la GLNF et joyeusement reprendre la main sur l'URLF. FMR et donc aux choux mangé par ce a qui ils ont
tendu la main.Je ne laisse que 1 an a ces bougres pour nous faire regretter Stifani . Seul le retour aux status 86 et donc par conséquence a une fédération peut nous permettre de retrouver la
paix.Quant aux commentaires hyper agressifs sur le blog ils ne fond que confirmer que les partisans de l'URLF ne valent pas mieux que feux (les gardiens du temple ou acacia ) .Ils se fatigueront
seuls et reviendront a la raison ,malheureusement trop tard.
AMFRA
Lau cre


Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU