Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 07:52

L’Obédience de la Fraternité Universelle, mais pourquoi donc ?...

 

          Oui, pourquoi créer une NOUVELLE obédience (l’O.F.U.), alors qu’il y déjà pléthore de choix sur le marché ?


          Analysons bien nos besoins : avant tout, simplement pouvoir se retrouver avec les Frères ayant les mêmes idéaux, ayant eu un vécu ensemble, en pouvant pratiquer le rite de leur choix en totale liberté et surtout de ne plus nous retrouver avec le risque de gangrène provoquée par ces hiérarchies totalement obsolètes (et cela n’est pas négociable).


          Pour nous, pratiquer la maçonnerie doit être simple, nous retrouver entre Frères pour parcourir entre amis le chemin de la vie, en nous entraidant pour éviter, autant que faire se peut, les embûches qui nous guettent tout au long du parcours.


          Echanger des idées, grandir ensemble, poursuivre les mêmes idéaux en étant unis par un même rite est le but que nous poursuivons.


          Exalter la liberté, avoir un idéal humaniste, nous retrouver dans une institution qui travaille en suivant les traditions ésotériques et dans l’esprit des « lumières », n’est-ce pas là notre idéal ?


          Croire en l’amélioration de l’homme, tenter de rendre le monde bon nous classe certainement  parmi les idéalistes mais après tout pourquoi pas, c’est quand même préférable que de nous comporter en êtres d’essence supérieure, totalement désabusés et revenus de tout.


          Pour toutes ces raisons, nous avons donc été amenés à construire notre propre obédience, à structure horizontale, où chaque Loge conserve toujours sa propre souveraineté (elle est toujours libre de décider de recevoir qui elle veut et les frères visitent les Loges de leur choix). Ce mot « souveraineté » a été quelque peu galvaudé ces derniers temps, car employé à tort par certains, qui au contraire, tentent de limiter au maximum l’indépendance des Loges (pour pouvoir garder le pouvoir, on n’a pas trouvé mieux que de les faire adhérer directement à une structure centralisatrice et surtout, « le top », de les taxer individuellement).


          Nous rattacher à une fédération de Loges Libres était une solution envisageable et plus simple, mais faire partie d’une obédience est un engagement beaucoup plus fort, qui surtout, nous permet de se faire reconnaitre des autres obédiences amies. De plus, être considéré comme une loge « sauvage » n’a en soi, rien d’agréable.


          L’appartenance à l’O.F.U. doit garantir la Respectabilité et la Régularité des Loges en faisant partie. La patente ne sera donnée qu’à ceux qui s’engagent à respecter la charte, les statuts et règlements de celle-ci, cela nous permettra de nous faire reconnaître des tiers.


          Rassurez-vous, la Reconnaissance que nous souhaitons est celle des Frères que nous reconnaissons, nous-mêmes, pour tels.


          Le spectacle du grand écart que doivent faire ceux qui quémandent, aujourd’hui, la reconnaissance de nos amis anglais est bien affligeant.           Maintenant que nos yeux se sont ouverts, que penser de l’engagement maçonnique de ceux qui acceptent de ne plus rencontrer les autres Frères des autres obédiences, simplement pour aller se promener à « l’international » ? C’est faire fi de la liberté, de la dignité du Maçon qui est, avant tout, un homme libre et responsable.


          Etre passé par la case Loge Libre, avoir rencontré les Frères ou sœurs des autres obédiences, avoir mesuré la fraternité à travers l’accueil qu’ils nous ont prodigué, nous a permis de mesurer à quel point, et on sait aujourd’hui pourquoi, nous avons été bernés, floués, trompés. Nous avoir fait croire qu’être bon Maçon c’était se taire, se comporter en mouton, obéir sans discuter à de petits chefs prétentieux, ne surtout pas aller voir ailleurs, ne pas fréquenter les autres Frères, quelle malhonnêteté ! Que dire de ceux, qui sachant tout cela, continuent à se comporter à l’identique, c’est totalement incompréhensible à imaginer pour un simple Maçon (dans ce cas, le qualificatif de « simple » n’est pas du tout péjoratif).


          Pour toutes ces raisons, nous construisons notre obédience et tentons de réunir tous ceux qui partagent nos valeurs. C’est un travail enthousiasmant et je dois dire que nous retrouvons la joie et le bonheur à fréquenter nos Loges avec les Frères qui ont le même état d’esprit, le même engagement, c’est vraiment régénérant.


          Les tristes évènements qui se sont déroulés ces trois dernières années seront vite oubliés ; nous devons, par contre, pour ceux qui nous rejoignent aujourd’hui, nous assurer qu’ils ne pourront, jamais plus, vivre cela.


          Bienvenue à l’O.F.U. mes Frères !

 

 

guinguingoin


 

P.S. : Les Loges Libres et Souveraines qui désirent récupérer les statuts et le Règlement Intérieur de l’O.F.U. peuvent le faire par l’intermédiaire de ce blog en cliquant sur  « contact », placé sur la présentation, en haut à droite ; il faut simplement penser à laisser vos coordonnées pour que l’on puisse vous joindre directement (certains ne l’ayant pas fait n’ont pu être contacté et nous nous en excusons).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU