Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 07:22

 

Justifier l’injustifiable par le nombre !...

 

 

          Quand on est aux responsabilités d’une association à caractère dit « maçonnique », et que les effectifs sont importants, on est tenté, afin de s’affirmer un peu plus, de se mêler de la vie privée des frères, qui appartiennent à cette dite association.

 

          Quel sentiment de puissance ! de supériorité !

 

          Ce phénomène, assez caractéristique, se rencontre surtout dans les associations se disant « maçonniques ». On en vient à vous dire : qui avez-vous le droit de rencontrer -  parfois même, pour qui il faut voter - on vous interdit la fréquentation de tel ou tel endroit - on vous menace d’exclusion si éventuellement vous ne suivez pas aveuglément, les directives du chef.

          Il y a, bien sûr, floraison de « kapos », excusez l’expression, elle est trop forte, pour faire exécuter les ordres, mais observer la suffisance de ceux-ci quand ils ordonnent une exclusion est significative, ils y prennent du plaisir !

 

          Comment peut-on qualifier ce type de comportement ?

 

          Récemment encore, un chef, retournant sa veste, annonce aux frères qu’il dirige, qu’ils doivent changer d’amis, ceux qu’ils étaient autorisés à fréquenter hier n’étant plus en odeur de sainteté aujourd’hui.

 

          C’est extraordinaire, non ? Cela paraît impossible à justifier pour le commun des mortels !

          La même personne, excusez du peu, le frère, que l’on embrassait hier ne doit plus être fréquenté, simplement, pour une raison bassement politique.

 

          Qu’a-t-il donc fait, le malheureux, pour être traité ainsi ?

 

Encore plus étrange, on peut même observer, que certains qui se fréquentaient au niveau de « degrés » dit « supérieurs », s’ignoraient au niveau des « loges bleues ». Là, les chefs ont pressenti le danger ; ils commencent à y mettre bon ordre. Les lettres d’exclusions ont fleuri, « l’ordre » a été rétabli, désormais on ne mélange plus les « torchons » et les serviettes ».

Au fait, qui est « torchon », qui est « serviette » ?

 

          Ce phénomène pourtant, n’est pas surprenant, pour ceux qui connaissent l’âme humaine ; les trahisons, les renoncements, les changements d’avis sont légions, dès qu’il y a un intérêt quelconque ; par contre, pour quelqu’un se qualifiant de maçon, là, c’est normalement impossible.

          Mais oui, c’est bien sûr ! Ce ne sont pas maçons ! Remarquez, on s’en doutait un peu !

          Notre frère, gestionnaire du blog myosotis occitan vient du reste de faire paraître un dernier article, édifiant, sur le comportement de ces gens là ! (je vous invite à le lire, à titre préventif).

 

Ce qui est plus extraordinaire, c’est que le plus grand nombre obéit et il y en même, qui disent trouver cela bien.

 

          Pourtant à qui profite le crime ?

 

          Pas aux malheureux frères à qui on limite la liberté d’agir, pas au mouvement lui même qui n’a que faire des retournements de veste, cela n’a rien de glorieux ! C’est seulement pour permettre à ceux qui sont à la tête, d’aller se promener aux 4 coins du monde, en prétendant que par cela, ils participent à la gloire et la grandeur de la F.M..

 

          Justifier ces comportements injustifiables par le nombre, c’est une technique - il faut oser - surtout si on mêle le nom de la maçonnerie là dedans !

Prétendre être maçon et avoir un comportement qui ne respecte en rien les valeurs fondamentales de la Maçonnerie, simplement en le justifiant par l’exemple donné par d’autres, c’est navrant ! Il faudrait donner un autre nom, à ceux qui se disent maçons, et qui donnent une image qui justifie tout à fait les critiques émises par ceux qui  dénoncent en permanence la maçonnerie.

 

          On peut difficilement se défendre, ils sévissent dans les médias, interviennent sur divers sujets, se mêlent de la politique et de ce fait donnent une image complètement brouillée de la Maçonnerie de Tradition.

 

          Courage mes Sœurs et mes Frères, il y a beaucoup de travail sur le chantier !

 

 

guinguingoin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

patrick 17/03/2014 10:45

Proverbe : SI T AS PAS DE BOL; BEN T AS PAS DE RIZ

Wanderer 14/03/2014 13:03

Entre « Miss Marple » et « Je t’aime, moi non plus », la maconnerie francaise n’en finit pas de defrayer la « non-actualite »… Relisez Saint-Simon: on se croirait a Versailles lors de l’Affaire de
preseance des duchesses a tabouret sur les duchesses sans tabouret…

Jean-Pierre Lamon 13/03/2014 18:43

Je crois me rappeler que Roland Jaccard a écrit : "ON SE TROMPERA RAREMENT EN DISTINGUANT PARMI LES HUMAINS DEUX CATEGORIES : LES ANGES DECHUS ET LES SINGES QUI ONT REUSSI." A quoi il ajoutait
cette pensée de Kafka que je trouve digne d'un vrai Maître :"PLUS ON CREUSE PROFOND2MENT SA PROPRE TOMBE,PLUS LE CALME SE FAIT.

caron 13/03/2014 13:29

Bonjour
Je vous i,nvite toutes et tous à lire le myosotis dauphiné savoie, vous pourrez lire que si les membres de cette obédience suivent à la lettre ce que la GLUE impose (ou désire), pas de problème ils
sont bon pour un retour à la REGULARITE

Et ils sont capables de le faire; Pauvre maçonnerie
Bien fraternellement
Christian Caron

Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU