Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 08:15

Comment définir ces « systèmes » hiérarchisés à l’extrême…

 


          Nous constatons qu’en France se sont développés des systèmes maçonniques qui permettent, indéniablement, à ceux qui se hissent au sommet de la hiérarchie de bénéficier de « pouvoirs » et « d’avantages » divers et variés, mais c’est totalement opposé aux objectifs et à l’esprit que doit diffuser la Franc Maçonnerie.


          Ils dénaturent complètement les buts et les valeurs qui sont supposés être ceux des Maçons.


          Pour tous ceux qui ont lu avec attention l’article précédent, paru sur ce blog, tout est clair !


            « Les loges existaient avant les Grandes Loges et les obédiences, et ce point est de la plus haute importance car il démontre que la réalité de la Grande Loge provenait de la substance même des Loges, de leur volonté et rien d’autre.
Aucune volonté ou réalité supérieure aux Loges ne préexistait.
Cette tradition fondamentale s’est maintenue dans la plupart des pays... sauf en France. »


          Cette caractéristique est, heureusement pour les autres, « Franco Française » ; cette chasse aux pouvoirs, à la représentativité, la « course à l’échalote » s’est développée, au sein de la GLNF, de manière accélérée aux cours de ces dernières années.


          Comment a-t-on pu en arriver là ? Est-ce seulement le fait de quelques hommes avides de pouvoir ? Certains, qui exagéraient, sans doute beaucoup, ont même parlé de mise en place de « système mafieux », quelle horreur !


          On ne peut imaginer une seule seconde que des gens aient pu utiliser la Maçonnerie à des fins politiques ou affairistes.


          Ces explications sont certainement beaucoup trop simplistes, une majorité des hommes qui ont adhéré à ce type de Franc Maçonnerie, après quelques déceptions engendrées par certains comportements outranciers, se sont très vite adaptés.


           Obéir sans discuter, faire partie de quelque chose de puissant, en plus doté de pouvoirs sous-entendus « occultes », c’est le bonheur, le top, de plus cela fait fantasmer !


          Il a suffi de développer toute une kyrielle de « distinctions », de « titres », de faire miroiter une « carrière » linéaire dorée pour transformer de braves maçons en d’avides chasseurs de promotions. De plus, obéir sans chercher à comprendre, c’est reposant, le culte du chef est inscrit dans nos gènes.


          « On trouve déjà ici, probablement, une dérive issue de la culture française, héritée des rois de France, un goût certain pour le « tape à l’œil » destiné à « épater la galerie » pour se donner de l’importance et prendre du pouvoir. »


          La crise qui s’est développée dans la GLNF a fait tomber les masques et l’on est redescendu sur terre. La grande surprise a été de constater que pour beaucoup, malgré l’avalanche de révélations sur les dérives du système, finalement, il leur allait fort bien. Au point que certains, ne trouvant françois plus très représentatif ni fréquentable, de plus, difficilement « déboulonnable », se sont mis immédiatement à la tâche pour recréer à l’identique, le même « système », simplement en l’habillant un peu, pour le rendre plus présentable.


          Une grande partie de l’opposition à françois a été très cohérente ; elle était décidée à le remplacer mais surtout pas à modifier le « système ». Du reste, ils ont continué à fonctionner comme s’il n’était pas là mais en gardant précieusement cette hiérarchie qui est pour eux est indispensable.


          Pourtant :

           On s’est aperçu, incroyable quand même, que la base de la Maçonnerie, ce sont les Loges ! On l’avait simplement oublié.

          On s’est rendu compte que l’obédience devait être l’émanation des Loges et simplement être au service de celles-ci, géniale non !


          Progressivement le système s’était inversé, mais de manière très progressive sans que la grande majorité des Frères s’en aperçoive. Pour ceux qui auraient pu s’opposer, il suffisait de leur distribuer quelques « douceurs » et le tour était joué.


          La technique était finalement assez simple, on a fait disparaitre les Loges en tant qu’adhérentes de l’obédience en leurs substituant les frères. C’est beaucoup plus rentable, et en mélangeant allégrement maçonnerie et administratif, on a pu centraliser le pouvoir à l’extrême.


          On a la preuve maintenant que françois n’était que l’émanation de ceux à qui le système allait très bien, c’est-à-dire tous ceux qui se complaisent dans ce type de fonctionnement. Très bien, il faut continuer à les faire prospérer, il y a des clients !


          Par contre, pour ceux qui croient aux vertus distillées par la Franc- Maçonnerie, qui aspirent à cette fraternité débarrassée de toutes les scories mercantiles, qui veulent un retour à la Tradition, il est hors de question de continuer à jouer les « Francs Moutons » !


          Pour eux le salut est ailleurs !


« La Franc-maçonnerie est un Ordre initiatique ésotérique traditionnel universel.

Ni l’obédience, ni la Grande Loge ne sont un Ordre.

L'expression « Ordre Maçonnique » désigne l'IDEAL
d'une Franc-maçonnerie UNIVERSELLE.
Cette notion transcende chaque Grande Loge individuellement et ne peut être appropriée exclusivement par aucune. »


          Comment donc définir ces « systèmes » hiérarchisés à l’extrême où chaque individu doit adhérer ? Cela nous parait évident, le mot « obédience Maçonnique » n’est plus tout à fait adapté.


           Bienvenue à l’O.F.U. mes Frères !

 


 

guinguingoin


 

P.S. : Les Loges Libres et Souveraines qui désirent récupérer les statuts et le Règlement Intérieur de l’O.F.U. peuvent le faire par l’intermédiaire de ce blog en cliquant sur  « contact », placé sur la présentation, en haut à droite ; il faut simplement penser à laisser vos coordonnées pour que l’on puisse vous joindre directement (certains ne l’ayant pas fait n’ont pu être contacté et nous nous en excusons).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

greenwarior 21/12/2012 14:32

Il y a quelques temps, j'écrivais sur un Blog Myosotis que la Maçonnerie était un système profondément Féodal: un suzerain, des potentats locaux, des serfs, des châtelains, la taille et la gabelle.
Aujourd'hui j'irai plus loin en disant qu'on accolera l'adjectif (forcément négatif) maçonnique à toute organisation qui s'est arrangée en confrérie plus ou moins secrète pour mener ses affaires
profanes.

le maltais 20/12/2012 11:06

Tu as raison Remember, je trouve que le gestionnaire de ce blog laisse passer des commentaires très limites. D'un autre coté cela nous permet de voir quel bonheur est le notre de nous etre separer
de certaines personnes.
Faut les comprendre, savoir qu'il existe une obedience en tout point conforme a la tradition, cela peut les enerver.
le maltais

Remember 20/12/2012 10:14

Quand je vois une intervention de Thomas, je me marre car il s'amuse comme un petit fou en balançant des commentaires pour exciter les FF. Il faut quand même lui dire qu'il y a 100 ans deux loges
ont suffi à créer la devenue infréquentable GLNF. A l' OFU nous sommes plus que ça.
Une précision: notre site dérange des soit-disant tolérants,fraternels et tout le toutim ,au point de le supprimer du leur; auraient ils un jour l' honnêteté de reconnaître que nous avons toujours
diffusé toutes leurs interventions contradictoires et même vindicatives ? Que nenni! la moindre once de vertu pourtant passe par là et ils seraient grandis de le faire, mais...pensez donc, je vois
derrière mon écran plein de bras d' honneur.
Salut à toi thomas et bises fraternelles aux FF. que nous reconnaissons pour tels.
Remember

Jean Chéne 20/12/2012 06:11

Thomas,
Un collier est une sorte de chaine que l'on passe au cou des toutous pour mieux les tenir en laisse. C'est vrai on s'en est débarrassé et on profite contrairement à toi, de notre liberté
retrouvé.
Ton collier à toi te serre un peu trop le kiki. Il empêche le sang d'irriguer tes neurones et c'est pour cela que tu raconte autant de co....ies.
PS : Ta colonne n'a plus d'harmonie, ce n'est pas de la musique qu'elle émet, c'est un horible gargouillis.
Révise tes gammes.
Jean Chène

Jean-Pierre Lamon 19/12/2012 18:29

Il y a un conte africain qui raconte comment le petit trou du cul est arrivé à en remontrer au cerveau très hiérarchisé, ceci avec l'aide du coeur plein d'amour et des autres organes pleins
d'humilité.

L'histoire, réappropriée, de la cabine téléphonique se trouve dans un vieux numéro du "CRAPOUILLOT" consacré anti-maçonniquement aux "sociétés secrètes" et au "carriérisme qui y faisait rage il y a
45 ans ; la situation n'a pas changé, à part que les sceptiques semblent convertis à la glu de type A, ou au si âne ô à cris l'hâte !

Frère Thomas : tu ne vois qu'au travers des mailles du filet qui t'enserre et qui risque de t'étouffer !

Présentation

  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • Le blog de la région Limousin Marche Périgord
  • : Le blog de la région Limousin Marche Périgord pour la Sauvegarde et la Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière
  • Contact

Blog du Myosotis du Mont Gargan

Rejoignez la GLEFU

GLEFU